Bénéfice de division et de discussion

En cas de défaut, lorsqu'il il y a plus d'une caution, chacune des cautions est normalement tenue au remboursement de la totalité de la dette. Une caution peut invoquer, sauf si elle y a renoncé expressément, le bénéfice de division afin que le créancier divise son action et la réduise à la part et portion de chacune d'elles. Le bénéfice de discussion permet à la caution de ne pas payer, sauf si l'emprunteur principal est insolvable.

Notaire-Direct | Succession | Immobiler | Protection du patrimoine | Compagnie | Mariage
Inaptitude | Médiation & arbitrage | Séparation ou divorce | Propriété intellectuelle
Bail commercial | Codes sources | Copropriété | Maritime | Construction
Lexique juridique
Avis Juridiques    © 2004-2017 Notaire-direct inc. Tous droits réservés