Le locataire doit-il renoncer à la compensation?

Le Code civil du Québec énonce qu'il y a compensation lorsque deux personnes, débitrices et créancières l'une de l'autre, éteignent leurs dettes jusqu'à concurrence de la moindre de ces dettes. Le bail contient généralement une clause à l'effet que le locataire renonce à toute compensation et ce, pour éviter que le locataire refuse de payer des sommes dues au locateur en invoquant qu'il a payé des dépenses pour l'immeuble et que ces dernières ne lui ont pas été remboursées.

Économisez... Faites votre bail commercial en ligne
Notre partenaire

Ce navigateur ne supporte pas ce type de fichier. Veuillez télécharger le fichier pour l'afficher: Télécharger le fichier