Bénéfice de division et de discussion

En cas de défaut, lorsqu'il il y a plus d'une caution, chacune des cautions est normalement tenue au remboursement de la totalité de la dette. Une caution peut invoquer, sauf si elle y a renoncé expressément, le bénéfice de division afin que le créancier divise son action et la réduise à la part et portion de chacune d'elles. Le bénéfice de discussion permet à la caution de ne pas payer, sauf si l'emprunteur principal est insolvable.

Notre partenaire

Ce navigateur ne supporte pas ce type de fichier. Veuillez télécharger le fichier pour l'afficher: Télécharger le fichier